Vous êtes ici  ›Home› Publications

Le trafic automobile émettra 50% de NOx en moins d’ici 2025

Un air plus propre constitue une préoccupation que la fédération automobile FEBIAC prend très au sérieux. Des efforts nécessaires ont été fournis par les constructeurs automobiles et les pouvoirs publics à la suite du dieselgate : les émissions des nouvelles voitures sont désormais testées plus sévèrement tandis que des voitures de plus en plus propres arrivent sur le marché. De ce fait, le trafic automobile sur les routes belges verra ses émissions d’oxydes d’azote (NOx) chuter de 24.000 tonnes d’ici 2025, soit plus d’une division par deux. Notre pays peut cependant atteindre cet objectif encore plus rapidement en suivant un certain nombre de pistes proposées par FEBIAC.

Avec les élections locales en point de mire, le thème de la qualité de l’air reçoit une attention particulièrement renforcée. Tout un chacun partage en effet les préoccupations relatives à un air sain.

Bien qu’un récent rapport de l’Agence flamande pour l’Environnement (Vlaamse Milieumaatschappij) démontre clairement que la qualité de l’air s’améliore d’année en année, les émissions de NOx demeurent cependant un point d’attention. Un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (EEA) indique que près d’un quart des NOx présents dans l’air sont générés par le trafic automobile. La fédération automobile FEBIAC est bien consciente que le travail sur ce point n’est pas encore terminé, si bien qu’elle fait d’une réduction des émissions de NOx une priorité pour les années à venir.

- « Les grandes améliorations technologiques apportées à toutes les automobiles, dont les voitures diesel, le potentiel de véhicules à faibles émissions tels que les voitures électriques, ainsi que l’émergence des deux-roues, de la mobilité partagée et d’autres alternatives, contribuent pas à pas à l’obtention d’une meilleure qualité de l’air. En cela, l’industrie automobile prend ses responsabilités », commente Luc Bontemps, Administrateur délégué de FEBIAC.

Diminution de 24.000 tonnes des émissions de NOx par le trafic automobile d’ici 2025

Aujourd’hui, FEBIAC prend l’engagement de réduire drastiquement la part des émissions de NOx. Selon les dernières mesures, la circulation automobile est à la base de 44.329 tonnes d’émissions d’oxydes d’azote dans l’atmosphère, ce qui constitue 23% des émissions totales de NOx dans notre pays. D’ici 2025, ces émissions seront ramenées à 20.000 tonnes, soit une diminution de plus de 50%.

En outre, un certain nombre de mesures supplémentaires doivent être prises pour encore accroître cette réduction significative des émissions d’oxydes d’azote. Selon FEBIAC, les choix politiques suivants sont certainement réalisables d’ici 2025 :

  • Un verdissement futur de la fiscalité automobile, en particulier à Bruxelles et en Wallonie
  • Un avantage fiscal permanent pour les utilisateurs de véhicules à faibles émissions
  • L’introduction d’une prime à la casse pour les anciennes voitures diesel
  • Travailler sur l’introduction d’une redevance kilométrique intelligente au travers de laquelle les citoyens pourront mieux penser leurs déplacements en voiture
  • Investir dans de meilleures connexions entre voitures, motos, vélos et transports en commun (comobilité)
  • OEuvrer pour une circulation plus fluide, et donc plus propre, par exemple via une synchronisation des feux de circulation et l’usage des datas de mobilité
  • Une expansion rapide d’un dense réseau de recharge pour voitures électriques
  • Le développement de systèmes d'autopartage performants utilisant des véhicules de dernière génération


« En compagnie des différentes organisations, FEBIAC souhaite élaborer concrètement ces propositions afin de réduire les émissions de NOx et améliorer ainsi la qualité de l’air. L’approche des émissions de NOx doit être une priorité absolue si nous souhaitons améliorer la qualité de l’air », explique Luc Bontemps.

Twitter

RT @bagvermeulen: Duitse groene mobilteits NGO @vcdev keurt naast EVs en hybrides ook weer moderne #diesel auto's goed. #technologieneutraa…


Lire

RT @moto_be: https://t.co/PFsDE3zBBq - Inschrijvingen motoren en scooters blijven stijgen https://t.co/sJl3cVAS69


Lire


RT @moto_be: https://t.co/PFsDE3zBBq - Les immatriculations de motos et de scooters poursuivent leur progression https://t.co/2nUAGtt4nv


Lire

@o_brahy @AutoTrendsMag En effet. Voici un complément d'infos par l'un des participants : https://t.co/Xr7vVgqrlP


Lire