Vous êtes ici  ›Home› Publications

Les immatriculations de motos et scooters neufs continuent à croître

Les immatriculations de motos et scooters (y compris quads et tricycles) ont augmenté de 7,9 % au cours des six premiers mois de cette année par rapport à la même période en 2017. Du côté des cyclomoteurs, la hausse atteint 12,5 %. Les marques et modèles de « mobilité » notamment ont enregistré de bons résultats. C’est ce qui ressort des chiffres de FEBIAC, la Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle.

Les immatriculations de motos et scooters neufs progressent toujours après une année (2017) marquée par la baisse. De janvier à fin juin 2018, nous notons une augmentation de près de 8 % par rapport à la même période un an plus tôt. Cette année, 15.248 motos et scooters neufs ont été immatriculés sur les six premiers mois. Le premier semestre représente généralement deux tiers du chiffre annuel. Dès lors, ce sont plus de 22.000 motos et scooters neufs qui devraient avoir été immatriculés d’ici la fin de l’année 2018.

Ces chiffres comprennent également les données relatives aux tricycles et aux quads (ceux-ci sont en effet dotés d’une « plaque moto »). Ces segments connaissent une légère baisse. Si l’on ne tient compte que des nouvelles immatriculations de motos et de scooters, la croissance atteint alors 8,5 %. Les immatriculations de cyclomoteurs (classe A et B) connaissent aussi une hausse qui atteint, elle, 12,5 %. Pour les « deux-roues motorisés » (scooters, motocyclettes et cyclomoteurs), la progression atteint 10 % au cours du premier semestre.

Mobilité

Une partie de l’explication réside dans le fait que 2017 n’a pas été une année normale suite à l’introduction de la norme Euro 4 pour motos et scooters. Cela a entraîné l’immatriculation d’une partie des modèles Euro 3 en 2016 de manière à ce qu’ils puissent quand même être vendus en 2017. Plus question d’une telle distorsion aujourd’hui. Autre explication : la moto et le scooter sont davantage utilisés comme solutions de mobilité. La principale croissance a par exemple été notée dans la province d’Anvers : + 13 %.

Le fait que le deux-roues motorisé soit une solution de mobilité apparaît aussi dans le top dix des modèles les plus immatriculés. Il s’agit ici surtout de deux-roues motorisés pratiques : scooters, motos « basic » et enduros (qui sont aussi très utilisés dans les déplacements longue distance entre le domicile et le lieu de travail). Par ailleurs, la moto est et reste aussi pour de nombreuses personnes un objet de loisirs. En ces temps économiques plus favorables, de l’argent peut être libéré pour « les plaisirs de la vie ». Ceci explique la bonne prestation de Harley-Davidson, qui fait un bond de 23,7 %. Les Harley sont moins utilisées pour les déplacements domicile - lieu de travail.

BMW est le leader de marché avec une part de 13,4 % suivi de Yamaha (11,7 %), Honda (10,2 %), Kawasaki (8,3 %) et Piaggio/Vespa (8 %). En dehors de Harley-Davidson, le top dix est aussi marqué par les fortes croissances de Yamaha, KTM et Suzuki (respectivement + 19,6 %, + 27 % et + 25,2 %). Le top dix représente trois quarts des nouvelles immatriculations.

Extrêmes

Les segments les plus populaires en termes de cylindrée se situent aux extrêmes : moins de 125 cc (21,7 %) et plus de 1000 cc (26,9 %). Les scooters et motos de 125 cc peuvent aussi être pilotés par les personnes qui détiennent – depuis au moins deux ans – un permis B. En ce qui concerne les deux-roues motorisés jusqu’à 125 cc, les scooters connaissent un léger recul de 6,1 %. En revanche, les motos de 125 cc enregistrent une forte croissance (+ 28 %). Les motos néo-rétros (motos avec la technique d’aujourd’hui et le look d’hier) se distinguent notamment. Le recul des scooters de 125 cc est presque totalement compensé par l’augmentation du nombre d’immatriculations des scooters d’une cylindrée de plus de 125 cc. Si l’on compte tous les scooters, ces derniers s’octroient une part de marché de 24,2 % (- 1,8 % par rapport à 2017).

Cyclomoteurs

Dans la catégorie des cyclomoteurs (classe A et B), on note une évolution positive du nombre d’immatriculations. Les six premiers mois de 2018 ont vu une progression de 12,5 % par rapport à la même période de 2017. Au total, 9.490 nouveaux cyclomoteurs ont déjà été immatriculés cette année. La croissance de ce segment concerne surtout la classe B (cyclomoteurs d’une vitesse maximale de 45 km/h) : + 25,9 %. Un léger tassement de 3,8 % a été noté dans la classe A. Peut-être s’agit-il d’une conséquence de la popularité du vélo à assistance électrique. À l’achat, un tel vélo est meilleur marché qu’un cyclomoteur. De plus, ce marché se caractérise aussi par de nombreuses promotions. Dans le cas des cyclomoteurs de classe B, une partie de la croissance est attribuable au « speed pedelec », le vélo électrique rapide.

Ce vélo électrique est intégré, dans le cadre des immatriculations, dans cette catégorie de cyclomoteurs (ils atteignent la même vitesse de pointe), bien qu’il s’agisse de moyens de transport différents. FEBIAC pointe aussi, à ce niveau, une zone grise dans la législation : les cyclomotoristes de classe A comme ceux de classe B sont obligés de porter un casque de moto homologué. Pour un vélo électrique jusqu’à 25 km/h, cette obligation n’existe pas, bien que le port d’un casque de vélo soit toutefois recommandé. Pour les speed pedelecs jusqu’à 45 km/h, le port du casque est bel et bien obligatoire, mais un casque de vélo qui protège les tempes suffit. La législation a ainsi créé une obligation différente pour les cyclomoteurs et les speed pedelecs, défavorisant les utilisateurs de cyclomoteurs.

Top dix des marques

 

 

 

 

Marque

2017

2018

PdM

évolution

1 BMW

2.032

2.042

13,40%

0,50%

2 Yamaha

1.655

1.979

11,70%

19,60%

3 Honda

1.716

1.561

10,20%

-9%

4 Kawasaki

1.236

1.263

8,30%

2,20%

5 Piaggio

1.210

1.223

8%

1,10%

6 Harley Davidson

911

1.124

7,40%

23,40%

7 KTM

756

960

6,30%

27%

8 Triumph

650

633

4,20%

-2,60%

9 SYM

594

562

3,70%

-5,40%

10 Suzuki

405

507

3,30%

25,20%

 

 

 

 

 

Total

14.130

15.248

 

7,90%

 

Top 10 des modèles

 

 

 

 

Marque

2017

2018

PdM

évolution

1 Vespa GTS300

327

440

3%

34,60%

2 BMW R1200GS

408

388

2,70%

-4,90%

3 BMW R1200GS Adventure

351

343

2,40%

-2,30%

4 Vespa GTS125

344

335

2,30%

-2,60%

5 Yamaha MT-07

179

285

2%

59,20%

6 Yamaha X-Max 125

155

262

1,80%

69%

7 BMW R1200RT

250

254

1,70%

1,60%

8 Yamaha XSR900

323

240

1,60%

-25,70%

9 Kawasaki Z900

229

202

1,40%

-11,80%

10 SYM GTS125i

251

180

1,20%

-28,30%

 

Cylindrée

 

 

 

 

 

2017

2018

PdM

évolution

<126 cc

3.927

4.135

27,10%

5,30%

126-250 cc

319

302

2%

-5,30%

251-500 cc

1.758

2.283

15%

29,90%

501-750 cc

2.119

2.114

13,90%

-0,20%

751-1000 cc

2.313

2.322

15,20%

0,40%

>1000 cc

3.694

4.092

26,90%

10,80%

 

 

 

 

 

Total

14.130

15.248

 

7,90%


Segments

 

 

 

 

 

2017

2018

PdM

évolution

scooter -125 cc

2.571

2.413

15,80%

-6,10%

scooter +126 cc

1.188

1.278

8,40%

7,60%

moto +125 cc

1.244

1.592

10,40%

28%

basic/roadster

3.460

3.618

23,70%

4,60%

custom

744

995

6,50%

33,70%

supersport

407

435

2,90%

6,90%

sport-touring

152

128

0,80%

-15,80%

touring

699

874

5,70%

25%

trail

2.460

2.627

17,20%

6,80%

enduro

506

606

4%

19,80%

trial

51

49

0,30%

-3,90%

trike

159

180

1,20%

13,20%

quad

373

326

2,10%

-12,60%

autres

114

124

0,80%

-4,60%

inconnu

2

2

 

 

 

 

 

 

 

total

14.130

15.247

 

7,90%

 

Cyclomoteurs max 25km/u

 

 

 

 

Marque

2017

2018

PdM

évolution

1 SYM

619

781

21,50%

26,20%

2 Stromer

646

536

14,70%

-17%

3 Peugeot

392

339

9,30%

-13,50%

Total

3.782

3.637

 

-3,80%

 

 

 

 

 

Cyclomoteurs max 45/km/u

 

 

 

 

Marque

2017

2018

PdM

évolution

1 Stromer

17

548

9,40%

3123,50%

2 SYM

447

522

8,90%

16,80%

3 Piaggio

524

432

7,40%

-17,60%

Total

4.650

5.853

 

25,90%

 

 

 

 

 

Total A + B

8.432

9.490

 

12,50%

Twitter

💡 Mobiliteitsbudget en mobiliteitsvergoeding, wat is dat en wat is het verschil? Ontdek het juiste antwoord op https://t.co/3IEY5kTJ97


Lire

RT @moto_be: https://t.co/PFsDE3zBBq - 17 juni: internationale ‘Ride to Work Day’ https://t.co/Z9r8RO6zCX


Lire


https://t.co/JA86GJEIto


Lire

"L'automobiliste belge est le plus taxé d'Europe," Samuele Furfari, Professeur de géopolitique de l’énergie à l’Uni… https://t.co/JEzaUr8kXu


Lire