Vous êtes ici  ›Home› Publications

Hausse de près de 30 % en cinq ans des immatriculations de camions neufs en Belgique

Le salon du secteur du transport routier, We Are Transport, met l’accent sur la sécurité et les nouvelles technologies

En 2017, plus de 9.800 camions ont été immatriculés en Belgique. Cela constitue, selon les résultats compilés par FEBIAC, le plus haut résultat enregistré lors de ces cinq dernières années. En collaboration avec Transport & Logistiek Vlaanderen, FEBIAC organise, du 1er au 3 juin, le salon We Are Transport : l’évènement le plus important du secteur du transport routier en Belgique. Les nouveaux camions utilisent de plus en plus de carburants alternatifs en raison des prix élevés du diesel mais aussi par souci de respect de l’environnement, une préoccupation qui gagne également du terrain dans ce secteur.

FEBIAC dévoile ces résultats à l’occasion du premier jour du Salon « We Are Transport » : le plus grand évènement du secteur du transport en Belgique qui démarre aujourd’hui à Brussel Expo. Une septantaine d’exposants y sont présents, dont sept fabricants de camions (Volvo Truck, Mercedes Trucks, DAF, Iveco, MAN, Renault et Scania). Durant trois jours, le secteur du transport présentera les modèles les plus récents de camions et de remorques ainsi que les dernières avancées technologiques. Les prestataires de services logistiques sont également représentés.

We Are Transport est le premier salon B2B permettant à un large éventail d’exposants des secteurs du transport et de la logistique de rencontrer des clients potentiels. FEBIAC et Transport & Logistiek Vlaanderen organisent ce salon pour la première fois.

Nombre de nouveaux camions en hausse

Selon les derniers chiffres de FEBIAC, 9.822 nouveaux camions ont été immatriculés en Belgique l’année dernière. Cela représente une augmentation de 28 % par rapport à 2013 (7.655).

Année Nombre de camions immatriculés (total) Nombre de véhicules d’entreprise immatriculés > 3,5 tonnes Nombre de tracteurs routiers immatriculés
2017 9 822 4 238 5 584
2016 9 462 3 797 5 665
2015 8 329 3 548 4 781
2014 7 804 3 627 4 177
2013 7 655 3 391 4 264

Source: FEBIAC

Cette hausse du nombre de nouvelles immatriculations ne résulte pas uniquement de la conjoncture économique favorable. Elle s’explique aussi par l’introduction de la redevance kilométrique. “Nous constatons que la taxe kilométrique incite de plus en plus d’entreprises à renouveler leur flotte en optant pour des camions plus écologiques car ils sont moins taxés”, explique Joost Kaesemans, Directeur de la Communication de FEBIAC.

Soulignons également que, bien que près de 99 % des camions immatriculés en Belgique roulent au diesel, de plus en plus d’entreprises se tournent vers les carburants alternatifs comme le GNL (Gaz naturel liquéfié).

“L’année dernière, on comptait près de 50 camions qui roulaient au GNL, soit plus du double par rapport à 2016. Nous remarquons que les entreprises sont à la recherche d’alternatives en raison des prix élevés du diesel. Par ailleurs, ces nouveaux camions émettent jusqu’à 20% de CO2 en moins que ceux qui roulent au diesel. En ce qui concerne les camions électriques, il semble toutefois encore trop tôt pour parler d’une véritable percée. Cela s’explique par les longues distances que les camions doivent parcourir et par le nombre trop restreint de bornes de recharge en Belgique ou en Europe. Mais là, aussi, l’évolution est en marche”, ajoute Joost Kaesemans.

Le secteur du transport mise pleinement sur les nouvelles technologies

Selon les derniers chiffres, 64.714 camions de transporteurs belges roulent sur nos routes, soit 20% de plus qu’il y a quatre ans (2014 : 53.631). Vu cette augmentation, qui résulte de la conjoncture économique favorable, une partie de la population s’inquiète de l’impact sur la sécurité routière. Le secteur en est parfaitement conscient et met l’accent, dans le cadre de We Are Transport, sur les nouvelles technologies qui devraient permettre d’éviter de nombreux accidents impliquant des camions.

“De nouveaux systèmes de sécurité seront présentés au salon We Are Transport ; ceux-ci devraient permettre aux chauffeurs d’éviter tout accident à cause de l’angle mort, aux camions de freiner automatiquement mais également de détecter tout piéton ou cycliste à Proximité. Les chauffeurs pourront ainsi mieux évaluer les dangers éventuels”, précise Lode Verkinderen de Transport & Logistiek Vlaanderen.

Pour de plus amples informations :

Joost Kaesemans - FEBIAC – +32 476 26 07 95
Lode Verkinderen - Transport & Logistiek Vlaanderen (TLV): + 32 475 60 00 86

Twitter

[Persbericht] Grote publieke belangstelling al vanaf het openingsweekend van de 97e Brussels Motor Show ! https://t.co/7U7Ga00IED


Lire

RT @JanNagels: .@FEBIAC_nl vraagt overheden ondersteunend en stabiel mobiliteitsbeleid #Belga


Lire


Pourquoi les Belges préfèrent-ils la voiture pour effectuer leurs déplacements domicile - lieu de travail ? https://t.co/buzZ3LY3eB


Lire

[COMMUNIQUE DE PRESSE] 116.650 visiteurs enthousiastes ont arpenté les allées du 97e #BrusselsMotorShow au cours du… https://t.co/fBnbuXoDoo


Lire