Vous êtes ici  ›Home› Dossiers

TOUR DE BELGIQUE ‘NEW ENERGY’ UNE PREMIÈRE QUI EN APPELLE BEAUCOUP D’AUTRES ! (JANVIER 2015)

Du 14 au 16 novembre s’est déroulée la première édition du Tour de Belgique New Energy, une épreuve de régularité réservée cette année aux voitures à motorisations hybrides. Organisée par DG Sport, cette manifestation visant à promouvoir de manière proactive les véhicules à énergies alternatives a reçu le plein soutien de notre fédération.

Pour DG Sport, traditionnel organisateur du Tour de Belgique classique, il s’agissait d’une Première à tous les niveaux. Au bout du week-end, l’essai du Tour de Belgique New Energy a été transformé, et l’expérience, qui a ravi l’ensemble des participants, sera renouvelée.

Une quinzaine d’équipages de voitures d’aujourd’hui ont pris part au Tour de Belgique 2014, emmenant la caravane de Namur à Spa au fil de nombreux tests de régularité éparpillés dans quelques-unes des plus belles régions de Belgique sur un parcours long de plus de 1.500km.

“Les constructeurs sont à la recherche de visibilité pour leurs produits hybrides et nous avons profité de la troisième édition de ce Tour de Belgique dans sa nouvelle version pour leur en donner, explique Christian Juspin, responsable de DG Sport. En lançant ces voitures qui préfigurent l’automobile de demain devant l’imposant peloton des anciennes, le public et les observateurs ont pu constater que le pari était réussi, puisqu’à l’exception d’un abandon sur crevaison, toutes ont avalé la distance sans broncher. C’est très prometteur !”

Outre les traditionnels tests de régularité doublés d’un exercice de navigation permanent, ce Tour de Belgique New Energy imposait aux concurrents de consommer le moins possible, des contrôleurs se chargeant de sceller les réservoirs et de vérifier à plusieurs reprises la consommation en énergie fossile. Il était dès lors intéressant de constater comment les différents équipages allaient tirer profit de leur mécanique électrique afin de réduire le besoin en essence ou diesel.

Ce qui valait aux nombreux spectateurs massés le long du parcours des images totalement inhabituelles, avec des Peugeot 3008 Hybrid et 508 RXH, des Toyota Auris et Prius Plug-In, des Mitsubishi Outlander Hybrid Plug In, une Volvo V60 Hybrid Plug In et d’impressionnants Infiniti Q50 Hybrid croisant le fer avec une Mercedes-Benz Classe S Blue Tech Hybrid et une BMW i8.

Au bout de ce marathon du présent et du futur, trois classements ont été établis.

Avec une première hiérarchie récompensant les plus habiles au jeu de la régularité. C’est l’équipage Libioul-Dessauvages qui l’emportait à bord de la Peugeot 508 RXH devant la Mercedes Classe S de Gérald Wéry, journaliste de la RTBF, et Georges Biar, et la BMW i8 que se partageaient l’ex-pilote F1 et quintuple vainqueur des 24 Heures de Spa Eric van de Poele, et le spécialiste de la régularité Dan Erculisse.

Au petit jeu de la consommation la plus faible en énergie fossile, Toyota a fait la loi, Dirk Meert et Inez Jacquemyn se distinguant avec leur Prius Plug In, devançant l’Auris de l’ex-Champion de Belgique des Rallyes Jean-Pierre Van de Wauwer, secondé par Manu Yvens, Rédacteur en Chef de la télévision locale verviétoise Télévesdre. Cet autre podium était complété par Dennis Van Damme et Elke Vogeleer, qui défendaient les couleurs de Peugeot. Quant au classement à l’indice énergétique, qui cumulait les différentes données et faisait office de hiérarchie générale, il tombait dans l’escarcelle du journaliste Julien Libioul et de son navigateur Alexandre Dessauvages, qui permettait à Peugeot d’ouvrir le palmarès de l’épreuve avec son 508 RXH. Le premier podium New Energy du Tour de Belgique était complété par la Mercedes Classe S de Wéry-Biar et la Peugeot 3008 Hybrid du rallyman Cédric De Cecco, secondé par Pierre Sibille.

Un équipage qui a fait fi de tout appareillage électronique spécifique pour la navigation en disputant le Tour de Belgique après avoir téléchargé une application sur leurs smartphones ! C’est ça aussi, le futur...

Les autres ne sont bien sûr pas passés inaperçus, avec des Mitsubishi Outlander remportant leur Classe, et des Infiniti qui ont notamment joué la carte ‘people’, avec les présences très remarquées du comédien Olivier Leborgne et de l’animateur de la RTBF Jean-Louis Lahaye. Ambiance assurée lors des différentes haltes !

Signalons également que le multiple Champion de Belgique Willy Braillard et son très expérimenté copilote Christian Delferrier ont longtemps été les leaders du classement général au volant de leur Volvo V60 Plug In Hybrid, avant de crever puis de déchirer un pneu, ce qui les a contraints d’en rester là.

Au bout de ce Tour de Belgique New Energy, le bilan de cette édition inaugurale est résolument positif, si bien que DG Sport entend remettre cette compétition sur pied l’an prochain, souhaitant en outre l’élargir aux voitures propulsées au gaz naturel. Mais une chose est d’ores et déjà certaine : l’histoire est en marche !

Twitter

Interessante lectuur voor al wie fijnstofproblematiek verengt tot dieselwagens. https://t.co/jx7vTueDKm


Lire

97% van uw auto wordt gerecycleerd, zelfs het zand in uw matten https://t.co/IpARzFluVt via @HLN_BE


Lire


Aucun doute possible, c'est bien le secteur automobile qui investit le plus en Recherche et Développement sur le co… https://t.co/cLs4nuujOi


Lire

"Quel est l'impact du numérique sur l'enseignement des métiers." Un symposium de la Fondation pour l'Enseignement a… https://t.co/GNT0l6n1AO


Lire