Vous êtes ici  ›Home› Dossiers

CAMIONS ET SÉCURITÉ ROUTIÈRE : LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE SOUS LA LOUPE (MAI 2009)

Souvent spectaculaires, les accidents impliquant des camions restent gravés dans les mémoires. Compte tenu des dimensions imposantes et du poids de ces mêmes camions, il n’est en outre pas rare que ces accidents aient des conséquences majeures, voire particulièrement dramatiques. Leur impact sur la fluidité du trafic est également à l’avenant. Fort heureusement, la situation s’améliore d’année en année et l’on apprend à tirer de ces accidents des conclusions judicieuses, indispensables pour résoudre efficacement le problème.

Dans les années à venir, la réglementation européenne se concentrera sur l’analyse des accidents et accélérera la mise en œuvre de nouvelles techniques, à travers des mesures d’uniformisation.

Les camions parcourent davantage de kilomètres sans accident

Les accidents impliquant des camions font souvent la une de l’actualité car ils provoquent généralement d’énormes embarras de circulation et, malheureusement, de nombreuses victimes. Les statistiques des dix dernières années permettent néanmoins de dresser des conclusions intéressantes. Au cours des 15 années écoulées, les accidents par milliard de camions- kilomètres sont inférieurs de 30 % à ceux de tous les véhicules réunis. Autrement dit, les camions parcourent nettement plus de kilomètres sans être impliqués dans un accident. On constate toutefois que cette différence s’est amenuisée au cours des 3 dernières années, ce qui signifie que la sécurité routière s’améliore plus rapidement dans les autres catégories de véhicules.

Les accidents impliquant des camions sont plus graves

Toutes catégories de véhicules confondues, on dénombre 10 morts par milliard de véhicules-kilomètres. Lorsque des camions sont impliqués dans l’accident, ce chiffre passe à 15. S’ils sont effectivement moins fréquents, les accidents avec camions ont en effet des conséquences plus graves. L’analyse de la situation par millier d’accidents entraînant des lésions corporelles le confirme : on déplore 25 décès toutes catégories de véhicules confondues, mais ce chiffre grimpe à 60 lorsque seuls des camions sont impliqués. Fort heureusement, on observe également une évolution favorable en la matière depuis 5 ans.

En Belgique, 60 % des accidents graves impliquant des camions se produisent dans un trafic linéaire, principalement sur autoroute, et 50 % de tous les accidents sont des collisions par l’arrière avec des véhicules en mouvement ou à l’arrêt.

Deux types d’accidents ressortent plus particulièrement :

  1. Collisions par l’arrière sur une section de voie continue (autoroute), généralement dues à une vitesse élevée, une capacité de freinage insuffisante et/ou une distance de sécurité insuffisante.
  2. Collisions latérales aux carrefours, généralement dues à une mauvaise visibilité

L’Europe prend l’initiative

Dans le passé, diverses actions ponctuelles ont été menées au niveau européen – l’introduction de l’ABS en est un bon exemple. De plus en plus de solutions globales sont élaborées pour promouvoir une approche intégrée de l’agrément par type, de la réduction de la consommation de carburant, de l’environnement et, bien entendu, de la sécurité routière. L’élargissement de la directive 2007/46/ CE établissant un cadre pour la réception des véhicules à moteur et le General Safety Regulation (règlement relatif à la sécurité générale des véhicules à moteur) en sont les exemples les plus parlants.

Le 29 mai 2008, la Commission européenne a présenté une proposition de règlement (2008COM(2008) 316 final) baptisée General Safety Regulation (GSR). La proposition visait une simplification des règles mais entendait aussi jouer un rôle concret et direct dans l’amélioration de la sécurité du trafic quotidien. Nous nous intéressons de plus près au GSR, qui tient compte des principales causes d’accidents impliquant des camions et qui entrera en vigueur dans les cinq prochaines années : le tableau ci-dessous en offre déjà un aperçu.

La nouvelle génération de pneus réduit la distance de freinage par temps de pluie

Les fabricants de pneus ont réussi à améliorer les principales caractéristiques des pneus. La résistance au roulement, l’adhérence au revêtement et la résistance à l’usure sont longtemps restés des paramètres antagonistes : l’amélioration de la résistance au roulement supposait par exemple une moindre adhérence sur chaussée humide. Plusieurs fournisseurs ont cependant mis au point une nouvelle génération de caoutchoucs, capables de diminuer la résistance au roulement et, partant, la consommation de carburant, tout en offrant une meilleure adhérence pour réduire la distance de freinage.

Contrôle de la pression des pneus

Les performances des pneus en matière de bruit, de consommation de carburant, de résistance à l’usure et d’adhérence ne sont évidemment optimales que si le contrôle des pneus l’est également. D’où la proposition de la CE, qui veut rendre le système de contrôle de la pression des pneus (TPMS - Tire Pressure Monitoring System) obligatoire pour les camions. À travers cette proposition, la CE répond par ailleurs à la demande des constructeurs : intégrer dans la réglementation tous les paramètres pertinents en matière de pneumatiques.

Avertisseur de sortie de voie

L’avertisseur de sortie de voie (LDWS: Lane Departure Warning System) prévient le conducteur lorsqu’il dévie involontairement de sa bande de circulation. Le système est activé dès que le camion roule à plus de 80 km/h et est essentiellement destiné àéviter des accidents sur les longs trajets monotones, où le chauffeur risque davantage de relâcher son attention.

Contrôle électronique de la stabilité

L’Electronic Stability Control (ESC) est un système de sécurité qui vérifie, à l’aide de divers capteurs, si le véhicule se déplace dans la direction voulue par le chauffeur. S’il s’écarte de la trajectoire, l’ESC freine de façon autonome une ou plusieurs roues et ramène ainsi le véhicule sur la bonne voie. Ce système réduit aussi sensiblement le risque de dérapage et de renversement du véhicule – le risque d’accident diminue ainsi de 20 % dans des conditions météorologiques normales et même de 30 % lorsqu’il gèle.

Aide au freinage d’urgence avec radar de régulation de distance

Un système intelligent d’aide au freinage d’urgence (AEBS: Active Emergency Braking System) détecte une situation dangereuse dans le sens de circulation du véhicule et le freine automatiquement –jusqu’à l’arrêt complet si nécessaire– sans que le chauffeur doive intervenir. L’AEBS utilise des ondes radar pour mesurer la distance relative qui sépare le camion du véhicule qui le précède. Si la distance devient trop réduite ou anormale, le système s’enclenche. Le chauffeur reçoit d’abord un signal, mais son véhicule ralentit sans qu’il intervienne. À défaut de réaction, l’AEBS prend les commandes et tente de rétablir la distance de sécurité requise.

Conclusion

L’amélioration de la sécurité routière après 2010 fait toujours l’objet d’une attention soutenue. Il est dès lors essentiel d’adopter une vision européenne pour rendre les camions plus sûrs. Le General Safety Regulation rassemble un certain nombre de mesures concrètes pour améliorer à court terme la sécurité des véhicules proprement dits. L’effet des systèmes de sécurité présentés ci-dessus sera bien entendu fortement lié aux spécificités du réseau routier. Et en la matière, la responsabilité des États membres continuera à jouer un rôle important. La Belgique a sans aucun doute un sérieux retard à rattraper en matière de sécurité et d’amélioration de l’infrastructure routière. Le General Safety Regulation constitue cependant une nouvelle étape cruciale sur la voie d’un trafic plus sûr.

Twitter

RT @EBienkowskaEU: I welcome broad public & private sector agreement on how car industry can and should move forward #GEAR2030 https://t.co…


Lire

RT @wef: 3 ways electric cars are going to change your life https://t.co/XSAMZCtwjC #technology #environment https://t.co/k4RE4fJ519


Lire


Les hybrides plug-in, étape logique vers la mobilité “zéro émission” @TRAXIO_be @Renta_FR https://t.co/2o3cyTOZbs


Lire

Auto, Moto ou Transports en commun? Lequel est le plus rapide en heure de pointe entre Leuven et Bxl? @moto_be https://t.co/uRlHfpnUdI


Lire